Accueil Santé Médecine Médecine esthétique ou chirurgie esthétique : Quelles différences ?

Médecine esthétique ou chirurgie esthétique : Quelles différences ?

169
Médecine esthétique

Médecine esthétique ou chirurgie esthétique, peu de personnes parviennent à faire la différence entre ces deux concepts. Il est toutefois admissible qu’ils soient confondus en raison de leur communauté d’objectifs : embellissement et rajeunissement.

Il est nécessaire avant toute chose, de comprendre dans le détail le contenu de chacun de ces concepts et les éléments qui permettent d’en tracer les contours. A cet effet, un regard sur leurs définitions renseigne assez précisément quant à leurs contenus respectifs et indique les premières distinctions à établir.

Des différences supplémentaires résident dans les ambitions qui animent ces deux types de procédés.

Quant à leurs conséquences respectives, elles sont suffisamment distantes pour renseigner utilement au moment de choisir entre la médecine esthétique ou la chirurgie esthétique, ce qui convient le mieux à chacun.

Médecine esthétique ou chirurgie esthétique : Les définitions

Médecine esthétique

La médecine esthétique consiste en un ensemble de gestes médicaux à caractère non invasif, qui visent à intervenir sur des défauts physiques qui ne sont dus à aucune maladie. L’objectif visé est de parfaire l’apparence extérieure des personnes qui y font recours.

Ce concept, cohérent avec la médecine anti-âge, prône à l’instar de celle-ci, le bien-être afin d’assurer le maintien global d’une image physique avantageuse et un vieillissement à l’abri des défauts corporels habituels.

Chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique est quant à elle plus résolument tournée vers la correction de disgrâces physiques, réelles ou supposées. Si elle vise elle aussi à parfaire l’aspect physique des personnes qui y recourent, elle emploie pour y arriver, la voie de l’intervention chirurgicale.

Pratique à caractère occasionnel, elle cible généralement un problème décelé à l’égard d’un aspect particulier de l’apparence physique du patient.

Les différences à établir

Des différences dans les techniques

A l’opposé de la chirurgie esthétique qui, pour parfaire une silhouette, modifier l’aspect d’un nez ou l’ovale d’un menton, implique le recours au bistouri et au scalpel, la médecine esthétique se fonde sur des méthodes telles que :

  • La nutrition et la micro-nutrition qui dispensent des conseils utiles en matière d’alimentation et promeuvent une alimentation à la fois équilibrée, qualitative et variée, bénéfique pour la santé ;
  • Des techniques douces, peu invasives et aptes à amoindrir les effets du temps sur l’apparence physique ;
  • L’emploi d’éléments cosmétiques nourrissants pour la peau et adaptés à son équilibre et à ses besoins.

Dans le cadre d’une consultation de médecine esthétique, la démarche consiste pour le praticien à déterminer quelles méthodes sont en cohérence avec la situation du patient et ses caractéristiques principales.

Choisir la médecine esthétique ou la chirurgie esthétique revient à choisir entre l’intervention chirurgicale et les techniques caractéristiques de la médecine esthétique, le peeling, l’épilation, le laser et les injections.

Des ambitions différentes

Si la chirurgie esthétique a souvent pour but d’apporter une réponse à des défauts bien identifiés et ressentis à titre personnel comme des complexes, les ambitions de la médecine esthétique s’en distinguent. Cette pratique ne vise pas à corriger des défauts, mais à atténuer des effets.

Les problématiques vers lesquelles elle est tournée n’ont pas un caractère personnel mais sont communs à une majorité ou à la quasi-totalité des personnes :

  • Une perte d’éclat de la peau ;
  • L’apparition de rides ;
  • La formation de tâches cutanées ;
  • Le relâchement de la peau.

L’une des principales différences à retenir est que la médecine esthétique permet d’entretenir son apparence tandis que la chirurgie esthétique vise à transformer son apparence.

Des conséquences différentes

Médecine esthétique ou chirurgie esthétique, le choix peut également se faire en fonction des conséquences qui sont attachées à chacune de ces deux pratiques.

En raison de son caractère non invasif, la médecine esthétique relève d’une démarche plus douce et moins agressive. Ainsi, suite à l’intervention, il n’est pas nécessaire de disposer d’une période de rétablissement qui imposerait une suspension des interactions sociales.

Après les soins, l’on peut donc, dans la plupart des cas, reprendre ses activités au cours de la même journée.

Quant à la chirurgie esthétique, elle nécessite systématiquement une anesthésie, soit locale soit générale. Des informations sur les effets secondaires qui peuvent s’ensuivre sont indiquées ici. L’ensemble du processus est également plus long et nécessite :

  • Du repos ;
  • Des soins post-opératoires ;
  • Des délais de cicatrisation.

En raison de l’ampleur des conséquences à prévoir, les actes de chirurgie esthétique nécessitent une réflexion conséquente. Cet aspect est à prendre en compte dans une démarche qui a pour but de déboucher sur une option : médecine esthétique ou chirurgie esthétique.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !