Accueil Loisirs Auto & Moto Youngtimers, la cure de jeunesse des autos de collection

Youngtimers, la cure de jeunesse des autos de collection

1413

Vous êtes amateur de belles voitures mais vous n’aimez pas les modèles récents, bourrés de technologies électroniques ? Vous n’avez pas une bourse suffisante pour investir dans les autos de collection ? Suivez la nouvelle mode et optez pour les Youngtimers, ces autos produites entre les années 70 et 80 qui deviennent les nouvelles stars des garages !

C’est dans les vieilles autos…

La nostalgie continue d’étendre ses tentacules dans tous les domaines. Dernière mode : le come-back motorisé des voitures clinquantes des années 80. Elles ont été adorées, puis se sont démodées et ont fini abandonnées, mais elles se refont une seconde jeunesse avec la tendance des Youngtimers.

Le mot, apparu en Allemagne, est parfois traduit littéralement en France : « les jeunes anciennes ». Tout un programme. On qualifie ainsi les voitures d’occasion des années 80 (en gros) qui ne sont déjà plus des modèles à usage quotidien mais ne sont pas encore entrées dans le Paradis de la Collection.

Automobiles populaires, accessibles au plus grand nombre, les Youngtimers sont des modèles de transition que l’on peut encore conduire au jour le jour et réparer soi-même à la maison. Elles font désormais un tabac chez les amateurs de quatre-roues et bouleversent le très strict marché des voitures de collection.

… qu’on fait les meilleurs moteurs

Ces voitures à cheval entre deux époque et deux états plaisent aux amateurs qui rechignent à conduire les véhicules modernes, bourrés de technologies et d’électronique, que le mécano du dimanche ne peut plus trafiquer à son gré.

Adoubées par la Fédération française des véhicules d’époque, les Youngtimers servent de relais entre les voitures de consommation courante et les véhicules de grand standing. Les propriétaires de ces autos, encore jeunes, deviendront les collectionneurs de demain.

Les puristes n’aiment pas ces Youngtimers et envoient encore leurs possesseurs se garer sur le parking des occasions lors des réunions de voitures anciennes. Pour eux, ces véhicules manquent d’histoire.

Pourtant, ces « jeunes anciennes » ont même leur journal en ligne et sur papier, signe qui ne trompe pas sur leur notoriété grandissante.

Youngtimers, la cure de jeunesse des autos de collection 2

Qui achète les Youngtimers et pourquoi ?

On peut décliner les possesseurs de Youngtimers selon les caractéristiques suivantes :

  • Les nostalgiques des années 70-80
  • Les quinquagénaires et jeunes retraités qui ont roulé dans ces voitures à l’époque de leur commercialisation
  • Les trentenaires, enfants des précédents, qui rêvaient de ces voitures dans les années 80 sans pouvoir se les offrir
  • Les rétromaniaques, qui ne veulent surtout pas louper une mode naissante qui s’appuie sur la nostalgie
  • Les spéculateurs, qui ont senti le bon coup à jouer sur ce nouveau marché plein de promesses

Quelles sont les bonnes raisons de s’intéresser à ce phénomène ?

  • Les prix abordables : bien que la notion de prix « abordable » soit relative, il reste que les Youngtimers sont plus aisées à acquérir que les voitures de collection et les modèles anciens très prisés ; de plus, ces autos ont des frais d’entretien et d’usage limités.
  • L’usage : pas question de reléguer sa « jeune ancienne » au garage pour l’admirer dans les secret des alcôves. Une Youngtimer, ça se conduit. Et avec plaisir, s’il vous plaît.
  • Le goût du retour en arrière : pour pouvoir posséder la même guimbarde que papa, ou conduire le bolide dont on rêvait quand on avait 18 ans dans les années 80-90.
  • Les perspectives d’avenir : acheter une Youngtimer en revient à acquérir un modèle de standing sans vider son compte en banque. Et si les cotes continuent de grimper, vous aurez investi judicieusement.

Un club somme toute très fermé

Toutefois, n’importe quelle auto de la période concernée – en gros, les véhicules de caractère fabriqués après le choc pétrolier de 1974 et jusqu’à la fin des années 80 – ne peuvent pas prétendre entrer dans le club fermé des Youngtimers.

Voici les conditions que votre Titine doit remplir pour obtenir sa carte de membre :

  • Avoir connu le succès durant sa première vie : la 205 GTI a ainsi plus de chance que la Renault 19 d’entrer dans le temple de la voiture de collection
  • Être devenue rare, ou être en cours de raréfaction : comme les espèces animales en voie d’extinction, les véhicules qui se trouvent difficilement sont plus aptes à être recherchés par les collectionneurs
  • Avoir une certaine valeur dans les ventes aux enchères : c’est ce qui fait la différence entre une voiture de prix et un vieux tacot
  • Ne pas être trop coûteux à restaurer ni à entretenir
  • Et, en bonus, être agréable à conduire

Youngtimers, la cure de jeunesse des autos de collection 3

Quelques exemples de Youngtimers

Si les stars de cette tendance sont les Peugeot 205 et 309 GTI, BMW 325i et 528i, Golf GTI, Alfa 75 V6, on peut néanmoins citer beaucoup d’autres modèles :

  • Citroën CX 2400 GTI 1979
  • Alfa Roméo Alfasud 1500 Ti 1980
  • Renault 21 TXE 1987
  • BMW 320i 1987
  • Porsche 928 S4 1987
  • Volvo 480 Turbo 1988
  • Volkswagen Golf II GTII 8S 1990
  • Jaguar XJ40 1991
  • Citroën XM Multimédia 1998

Consultez ce site pour en découvrir beaucoup d’autres.

Il faut malheureusement constater que la spéculation est de mise, et que les prix se sont envolés ces dernières années. Il devient de plus en plus difficile de tomber sur une belle occasion de ce genre sans être effrayé par le prix demandé. Alors, prudence ! Ne vous précipitez pas et ne focalisez pas sur les coûts. Prenez votre temps et ayez l’œil !

Et si vous possédez vous-mêmes une Youngtimer dans votre garage, qui atteint patiemment, au chaud, c’est peut-être votre ticket gagnant du Loto !

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !