Accueil Economie Emploi Tout sur le métier d’aide-soignant

Tout sur le métier d’aide-soignant

404

Chaque année, plusieurs jeunes intéressés par le monde médical s’engage à faire le métier d’aide-soignant. Bien plus qu’un métier, il s’agit tout simplement d’une vocation et pour réussir dans ce domaine il faut être passionné. En effet, ce métier nécessite plus que quelques heures de travail par jour. Il requiert un véritable don de soi. C’est un métier enrichissant,

Ce que doit faire l’aide-soignant

L’aide-soignant travail sous l’œil bienveillant de l’infirmier, il a pour principal mission de veiller sur le confort, non seulement physique mais également moral des malades. Pour plus d’information sur la formation, visiter le site www.formation-aide-soignante.info. Généralement, il a comme lieu de travail l’hôpital mais aussi des centres communaux ou associatifs de la santé.

Il réalise le plus souvent des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie. C’est à dire qu’il aide la personne à compenser partiellement ou totalement un manque ou diminution de l’autonomie de la personne. Il peut donc également travailler dans un hospice pour aider les personnes âgées.

L’aspect le plus particulier de ce travail, c’est qu’en plus des soins médicaux, il y a une dimension relationnelle à tenir en compte. Il permet d’aider les personnes concernées à traverser la vie quotidienne plus aisément. En d’autres termes, il contribue à son bien-être dans la mesure du possible.

Formation et autre particularité

l’aide-soignant travail dans une équipe pluriprofessionnelle en milieu hospitalier ou extrahospitalier. Il contribue dans les différents soins, qu’ils soient préventifs, curatifs ou palliatifs. Il a pour éthique de travail l’action de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne dans le respect de ses droits et de sa dignité.

Pour être aide-soignant, il faut être titulaire soit du Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Aides-Soignants (CAFAS) ou du Diplôme Professionnel d’Aide-Soignant (DPAS). A titre d’information, à partir du 31 août 2007, ce diplôme est devenu Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant.

En ce qui concerne la rémunération, le salaire mensuel brut d’un aide-soignant varie entre 1 352 euros en début de carrière à 1 926 euros en fin de carrière si on exerce à l’hôpital, sans compter les primes et les indemnités.

Aide-soignant et évolution de carrière ?

C’est un métier assez évolutif. En effet, après 3 ans d’exercice dans le secteur hospitalier ou médico-social, on peut se présenter pour l’examen d’admission dans les écoles d’infirmiers. L’avantage en est que certaines matières qui ont été déjà enseigner en école d’aide-soignant ne sont plus refais. Il y a aussi la possibilité de percer dans les hôpitaux des armés ou de la préfecture de police.

En plus de cela, ce métier propose aussi de changer de fonction et de travailler auprès des enfants. Pour cela, il suffit de passer le diplôme d’auxiliaire de puériculture, de chargée de l’hygiène, du confort et de l’alimentation des enfants. Egalement, il est possible de faire une fonction d’assistant de soins en gérontologie après avoir suivi une formation continue obligatoire. Le métier d’aide-soignant propose aussi de passer dans le domaine d’aide médico-psychologique.

Les qualités requis pour être aide-soignant

Quand on est aide-soignant, il faut être à l’écoute des besoins des patients pour mieux y répondre. Il faut à la fois être disponibles pour leur faire un bon accueil afin qu’ils se sentent à l’aise à l’hôpital. Ce métier relève beaucoup de patiente !

Les tâches peuvent être multiples : le réveil, le petit-déjeuner (adapté au patient bien sûr), la toilette, la réfection des lits, la commande des repas, … On peut dire que parmi tout le personnel médical, l’aide-soignant est celui qui est le plus près des patients.

Le plus important, c’est la manière d’effectuer les différentes tâches. Les gestes doivent être précis mais également calme. L’attention doit être particulière. On ne le dit pas souvent assez, mais l’écoute que l’on effectue auprès des patients est également une forme de soin.

Les autres métiers de la santé

Les métiers dans ce domaine sont nombreux. Il y a d’abord les infirmiers qui s’occupent généralement d’aider les médecins dans leurs nombreuses tâches. On a ensuite les brancardiers, les urgentistes, les anesthésistes, les puéricultrices médicales.

Il y a également les ambulanciers qui viennent remplir le lot. Ce ne sont là que quelques exemples de métier dans ce domaine. On peut dire que peut importe le métier qui touche à la santé le principe de don de soi est la même. Il faut aimer son travail pour pouvoir bien s’y développer.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !